Loading...
TAÏ-JITSU 2018-09-03T22:24:49+00:00

Project Description

TAÏ-JITSU

En 1951, le maître Minoru Mochizuki fut envoyé en Europe pour une mission culturelle. Garant d’une longue tradition transmise par les maîtres Morihei Ueshiba, Jigorō Kanō, Kyuzo Mifune, maître Mochizuki enseigna sa méthode sous le nom d’aïkido-jūjutsu.

En 1957, Jim Alcheik après avoir enseigné l’aïkido et un peu de karaté, développa sous l’étiquette taijitsu une forme d’autodéfense basée sur les techniques que le maître Minoru Mochizuki lui avait enseignées à Shizuoka (Japon), dans son dojo (il est vrai que c’est surtout le maître Hiroo Mochizuki qui forma Jim Alcheik pendant cette période)

  • La politesse « C’est le respect d’autrui »

  • Le courage « C’est faire ce qui est juste»

  • Sincérité « C’est s’exprimer sans déguiser sa pensée »

  • L’honneur « C’est être fidèle à la parole donnée »

  • La modestie « C’est parler de soi-même sans orgueil »

  • Le respect « Sans respect aucune confiance ne peut naître »

  • Le contrôle de soi « C’est savoir se taire lorsque monte la colère »

  • L’amitié  « C’est le plus pur des sentiments humains »

Le taï-jitsu est une discipline d’auto-défense issue des arts martiaux traditionnels japonais (karaté-judo-aikido). Durant le cours : alternance d’une pratique traditionnelle (katas et self-défense) et d’une pratique sportive (technique de combats arbitrés – compétition). Après l’échauffement et le travail technique, applications et mises en situation. Pour finir, retour au calme et assouplissements.

LES COURS